Les énergies fossiles | enjeux

Publié le 22 février 2022

Lire l'article

Quelles sont les 3 sources d’énergies fossiles ?

L’énergie est un enjeu international. La consommation d’énergies fossiles entraîne des conséquences désastreuses sur l’environnement. Si l’Union européenne et la France se sont engagées dans ce combat écologique, des efforts sont encore à faire. Le rôle de l’énergie verte est alors de ce fait primordial. Découvrez ce qu’est une énergie fossile et en quoi leur exploitation est un danger pour la planète.

Qu’est-ce qu’une énergie fossile ?

Décriée depuis de nombreuses années, l’énergie fossile reste tout de même l’énergie la plus exploitée dans le monde. Utilisée en grande partie par les industries, elle couvre une part importante du mix énergétique mondiale.

Définition du concept

Une énergie fossile est par définition une énergie produite grâce à la fossilisation des matières organiquesprésentes depuis des millions d’années dans les couches terrestres de la planète. Puisque ces espèces organiques ont besoin de quelques millions d’années pour se former, leur utilisation est ainsi limitée. L’énergie fossile est donc non renouvelable. Leur exploitation engendre également une importante quantité d’émission de gaz à effet de serre. Leur combustion permet la production de pétrole, de gaz et de charbon. Ces combustibles sont composés principalement de carbone et d’hydrogène.

Le gaz naturel énergie fossile

Il est composé principalement de méthane et est extrait directement du sol. Sa répartition est inégale sur la planète, bien que sa réserve soit plus importante que celle du pétrole. Effectivement, les plus grands producteurs de gaz naturel sont les États-Unis, la Russie, le Canada, l’Iran, le Qatar et la Norvège. Le gaz permet la production de chaleur et d’électricité. Des 3 énergies fossiles, c’est celle qui génère le moins d’émission de gaz à effet de serre. Cet avantage explique l’augmentation de sa part dans le mix énergétique mondial. Elle représentait en effet 4,8 % en 2018. Le gaz comme énergie fossile apparaît comme une réponse à la transition énergétique et compense ainsi l’utilisation encore très importante du pétrole et du charbon.

Le pétrole

Mélange d’hydrocarbures, le pétrole est l’énergie la plus utilisée dans le monde. Présente dans les carburants qui alimentent les véhicules, les avions et les camions, elle représentait un tiers de la consommation énergétique en France en 2019. Le pétrole est aussi existant dans les plastiques, certains jouets et les tissus synthétiques. Il est, à l’instar du gaz naturel, non renouvelable et limité en quantité. De plus, son exploitation et son transport sont la source d’une quantité importante d’émission de C0² et d’autres gaz à effet de serre. Sa répartition sur la planète est également inégale. Les plus grands producteurs de pétrole sont : les États-Unis, l’Arabie Saoudite, la Russie, le Canada, la Chine, l’Irak, les Émirats arabes unis, le Brésil, l’Iran et le Koweït. 

Le charbon

Il se compose principalement de soufre, d’oxygène et de carbone. Il est l’énergie fossile qui produit le plus de C0². Contribuant ainsi à la pollution atmosphérique, le charbon émet entre 800 et 100 grammes de C0² pour 1 kWh (lorsque l’hydraulique émet 4 grammes de C0²). En 2019, il représentait 3 % du bouquet énergétique français. L’Asie est le plus grand producteur de charbon. Cette source d’énergie constitue 20 % de la consommation de ce pays.

Quelle est la part des énergies fossiles dans la consommation énergétique ?

Les énergies fossiles représentent encore une part considérable dans le mix énergétique mondial. Elles sont majoritaires dans le secteur de l’électricité, bien que les énergies vertes tendent à se faire une place de plus en plus importante.

Le bouquet énergétique en France

Le bouquet énergétique français en 2019 se décompose comme suit :

  • 40 % de nucléaire ;
  • 29 % de pétrole ;
  • 15 % de gaz ;
  • 12 % d’énergies renouvelables ;
  • 3 % de charbon ;
  • 1 % de déchets non renouvelables.

Ce modèle est fortement remis en question et demande à être repensé. Afin de lutter contre le réchauffement climatique, la France s’est engagée en faveur de la neutralité carbone d’ici 2050. Cet objectif tend à équilibrer les émissions de carbone par rapport à ce qu’est capable d’absorber l’écosystème. Il requiert ainsi de diviser les émissions de gaz à effet de serre par 6. Il est à noter que les sources d’énergies fossiles sont en cours d’épuisement. La France importe : 

  • 98 % du pétrole d’Afrique, des pays de l’ex-URSS, du Moyen-Orient, et de la Mer du Nord ;
  • 98 % du gaz naturel de Norvège, des Pays-Bas, d’Algérie et de Russie ;
  • La totalité du charbon d’Australie, des États-Unis, d’Afrique du Sud et de Colombie.

En Europe

La transition énergétique, la lutte contre le réchauffement climatique et le développement des énergies renouvelables sont les enjeux européens de ces dernières années. L’Union européenne est le 3e plus gros consommateur énergétique en volume du monde. Les secteurs les plus gourmands sont :

  • les transports ;
  • le bâtiment ;
  • l’industrie ;
  • les services.

Cette forte demande nécessite ainsi au continent d’importer une grande partie de son énergie. Elle est de ce fait dépendante énergétiquement des pays exportateurs.

Il est important de noter, tout de même, que 2020 fût l’année européenne la plus verte due à l’effet de la Covid qui a fortement ralenti les activités économiques européennes. Les énergies renouvelables ont couvert 38 % des besoins énergétiques contre 37 % pour les énergies fossiles. Bien que ce soit une grande première, cette progression est encore lente par rapport aux objectifs fixés par le Pacte vert.

Quelles sont les conséquences de l’utilisation de ces 3 sources d’énergies fossiles ?

L’exploitation des énergies fossiles a un fort impact négatif sur l’environnement. Puisqu’elles représentent plus de 80 % du mix énergétique mondial, la transition vers une croissance verte est de plus en plus urgente.

Le réchauffement climatique

L’effet de serre consiste en l’émission de certains gaz agissant telle une paroi de serre. Cette dernière laisse pénétrer les rayons du soleil, mais en les empêchant, d’autre part, d’en sortir ; d’où le phénomène de réchauffement climatique. Le C0² est l’un des gaz à effet de serre les plus présents dans l’atmosphère. Puisque l’énergie est la principale source d’émission de C0², la diminution des énergies fossiles dans le mix énergétique est un enjeu mondial.

Marées noires et pollution terrestre

Les naufrages de pétroliers ou les fuites de plateforme offshore sont malheureusement les facteurs d’une forte pollution des océans. La présence de ces installations et leur vétusté menacent les écosystèmes.

L’utilisation excessive des énergies fossiles est la cause de nombreuses catastrophes environnementales. L’urgence du déploiement de solutions alternatives est indiscutable. L’énergie verte est en réalité une idée lumineuse pour la planète. Bien que sa part dans le mix énergétique soit en constante augmentation, sa progression est encore lente. Se diriger vers un fournisseur vert apparaît comme un acte écologique certes mais avant tout un acte citoyen, un petit geste si simple pour la nature. la bellenergie vous accompagne dans cet engagement en faveur de la préservation de la planète. Rendez-vous sur notre site afin de découvrir notre offre d’électricité verte.

Ça peut vous intéresser

Group
Faites une simulation
Souscrivez