Quelles aides pour ma rénovation énergétique ?

Publié le 9 août 2022

Lire l'article

Les aides à la rénovation énergétique sont proposées par l’État pour améliorer les performances de l’habitat. Il s’agit d’aides financières pour l’isolation, le chauffage, l’autoconsommation, etc. la bellenergie vous détaille les dispositifs actuels.

Aides à la rénovation énergétique : conditions et limites

Avant de rechercher les aides auxquelles vous avez droit, songez que :

  • Les travaux sont réalisés par des professionnels RGE « Reconnus garants de l’environnement » ;
  • Les aides et prêts ne sont pas toujours cumulables*.

Quelles aides pour la rénovation énergétique ?

Le principe est simple. Proportionnellement à vos revenus et aux gains énergétiques prévus, vous recevez une prime non remboursable. Pour financer le reste à charge, vous pouvez obtenir un éco-prêt à taux zéro.

Les aides non remboursables

MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité sont les nouvelles aides de l’Anah (Agence nationale de l’amélioration de l’habitat) pour les propriétaires occupants. La première est une aide forfaitaire et la deuxième quand à elle se destine aux ménages souhaitant un accompagnement dans les travaux et démarches permettant un gain énergétique d’au moins 35 %.

Loc’Avantage aide les bailleurs sociaux à rénover 3 logements avant la mise en location.

La prime énergie également appelée Prime CEE (Certificat d’économie d’énergie) est éligible, sans condition de ressources, aux locataires ou propriétaires occupants ou bailleurs, pour leur résidence principale ou secondaire.

Les autres aides à la rénovation

  • Le chèque-énergie : pour contribuer au paiement des factures de rénovation – découvrez en plus dans cet article ;
  • La prime coup de Pouce pour le remplacement de son chauffage ou d’isolation ;
  • La TVA à taux réduit : l’entreprise vous facture une TVA de 5,5 % au lieu de 10 ou 20 % ;
  • L’exonération de taxe foncière de 50 à 100 % pendant 3 ans : soumise au choix initial des communes et à des conditions de dépenses préalables ;
  • Le crédit d’impôt pour l’installation d’une borne de recharge de véhicules : 75 % du montant du coût plafonné à 300€.

Les aides à la rénovation énergétique sous forme de prêts

  • L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro), soit un emprunt sans intérêts ;
  • Le prêt d’avance rénovation, prêt hypothécaire remboursable au moment de la vente ou de la succession ;
  • Le prêt à la rénovation de l’habitat si vous êtes déjà allocataire de la CAF.

Les aides à la rénovation énergétique sont nombreuses et vous êtes certainement éligible à une ou plusieurs d’entre elles. N’hésitez pas à vous renseigner, vous allez gagner en confort et en réelles économies.

*Source Ademe

Ça peut vous intéresser

Group
Faites une simulation
Souscrivez