Particuliers Entreprises & Collectivités

10 actions chocs pour réduire votre empreinte carbone

Publié le 4 juillet 2023

Lire l'article

D’après le Ministère de la transition écologique, un Français émet en moyenne 8,9 tonnes de CO2 par an (chiffres 2021). C’est environ 10% de moins qu’en 1995, mais c’est encore beaucoup trop.
Le GIEC estime en effet qu’il faudrait diviser cette moyenne par 4 au moins pour contenir le réchauffement climatique en deçà de 1,5°C. Autant vous le dire tout de suite : on a du pain sur la planche. Ça tombe bien, on vous a concocté une petite liste des actions les plus efficaces à mettre en œuvre pour réduire de beaucoup et pour longtemps votre empreinte carbone. Suivez le guide ! 

1 – Voyager moins et voyager mieux

On n’est pas obligé de faire des milliers de kilomètres en avion pour trouver un petit coin de paradis. Notre bon vieux pays regorge de vallées secrètes, d’eaux turquoise et de forêts luxuriantes facilement accessibles en train. Laissez-vous guider par votre curiosité ! Et en vous passant de l’avion, votre impact sur l’environnement est beaucoup, beaucoup moins important. 

Quantité de CO2 économisée : jusqu’à 3 ou 4 tonnes pour un voyage en France en train plutôt qu’au bout du monde en avion.

2 – Aller au boulot à vélo mais pas que

Prendre son vélo au lieu de sa voiture pour aller travailler est l’un des moyens les plus efficaces de faire baisser ses émissions de carbone. Cerise sur le gâteau, la pratique du vélo libère des endorphines qui diminuent le stress et l’anxiété. D’après une très sérieuse étude de l’Université du Minnesota, la bicyclette serait même le mode de transport qui rendrait le plus heureux… alors aller au travail en bicyclette c’est bien, partir sur les routes de campagne profiter de la nature et prendre un bol d’air frais en famille, c’est aussi possible !

Quantité de CO2 économisée : jusqu’à 1 tonne par an pour un trajet quotidien A/R de 20km à vélo à la place de la voiture.

3 – Privilégier les transports en commun

Si le « Vélotaf » n’est pas votre tasse de thé, ou que votre domicile est trop éloigné de votre lieu de travail, pas de panique, il vous reste les transports en commun. Tramway, bus, train, métro, bateau, trottinette : ils sont infiniment moins polluants que la voiture individuelle. Autre avantage, ils ne martyrisent pas vos mollets (normalement). Et une fois arrivé, réjouissiez-vous, il y a encore plein de choses à faire pour réduire votre impact environnemental au bureau.  

Quantité de CO2 économisée : jusqu’à 1,5 tonnes par an pour un trajet quotidien A/R de 40km en transports en commun à la place de la voiture.

4 – Manger moins de viande et mieux

Avant d’arriver dans votre assiette, accompagné d’une petite salade verte, un steak de bœuf aura émis environ 25 kg de CO2. À quantité équivalente, c’est 10 fois plus qu’un pavé de saumon et 25 fois plus qu’une bonne omelette de champignons. En réduisant la fréquence avec laquelle vous consommez de la viande, vous faites baisser très significativement votre empreinte carbone. Et surtout observez la provenance de celle-ci et la manière dont les troupeaux sont élevés, rien n’est plus proche que la France pour s’approvisionner et pour faire travailler les locaux dans le respect de l’animal. 

Quantité de CO2 économisée : jusqu’à 1 tonne par an en remplaçant une fois par semaine un steak par une source de protéine végétale.

5 – Baisser le thermostat d’un petit degré

1 degré de chauffage en moins, on le sent à peine. Pourtant, sur une année entière, les économies sur vos factures et pour la planète sont bien palpables. Pour une maison de 100 m2 chauffée au gaz, c’est environ 300 euros d’économisés sur une année et près d’une demi-tonne de CO2 en moins. Jamais un si petit geste ne vous aura fait gagner autant sur tous les plans. 

Quantité de CO2 économisée : jusqu’à au moins 1/2 tonne par an si vous vous chauffez au gaz.

Et si vous alliez plus loin en changeant de système de chauffage ?

Si un degré de moins vous fait économiser autant de CO2 avec une chaudière au gaz, imaginez le résultat si vous remplaciez votre système de chauffage par un système plus écologique. Une pompe à chaleur, par exemple, émet 70% de CO2 en moins que la plus performante des chaudières au gaz et bénéficie de nombreuses aides à linstallation.

 

6 – Acheter des habits de seconde main

La « fast-fashion », vous connaissez ? Ce phénomène consiste à créer inlassablement de nouvelles tendances pour nous donner envie de renouveler notre garde-robe à tout bout de champs. Résultat : 100 milliards de nouveaux vêtements sont produits chaque année pour un total de 4 milliards de tonnes de CO2 émis. Pour faire baisser ce chiffre, direction les friperies !  

Quantité de CO2 économisée : jusqu’à 500 kg par an en ne privilégiant que des habits de seconde main.

7 – Garder plus longtemps votre téléphone portable

En moyenne, un Français remplace son téléphone portable tous les deux ans. Or, un smartphone émet environ 80 kilogrammes de CO2 sur toute sa durée de vie. En le conservant 4 ans au lieu de 2 ans, vous divisez par deux votre empreinte carbone catégorie téléphone. De manière générale, le digital engendre autant d’émissions que le secteur aérien, une raison de plus qui devrait nous inciter à y passer un peu (ou beaucoup) moins de temps. 

Quantité de CO2 économisée : environ 20 kg par an et beaucoup plus si vous réduisez votre temps d’écran.

8 – Placer votre épargne dans des fonds « verts »

Vous pensiez que votre argent dormait tranquillement à la banque ? Et bien non, il travaille. Et pas toujours dans le bon sens. On estime qu’un placement de 5 000 euros sur un compte épargne peut émettre jusqu’à 2 à 3 tonnes de CO2. En plaçant vos économies dans un fonds « vert », comme les fonds labellisés ISR (Investissement Socialement Responsable), vous réduisez l’impact environnemental de votre épargne. 

Quantité de CO2 économisée : jusqu’à plusieurs tonnes par an.

9 – Réduire la quantité de vos déchets

La gestion des déchets est responsable de 3% des émissions de notre pays. Un Français produit en moyenne 500 kg de déchets par an, dont 30% sont directement incinérés. Même le recyclage est loin d’être neutre en carbone. Pour réduire votre impact sur le climat, la meilleure option reste de réduire vos déchets, en achetant en vrac ou en faisant du compost par exemple. Munissez-vous de contenants réutilisables, en verre par exemple.

Quantité de CO2 économisée : jusqu’à 350 kg et plus par an pour 50% de déchets en moins.

10 – Souscrire une offre d’électricité verte

L’empreinte carbone de l’électricité que vous consommez dépend pour beaucoup de son mode de production. En France, telle tourne en moyenne de 50 à 80 g de CO2 par kWh selon l’OCDE. En souscrivant une offre d’électricité verte avec la bellenergie, l’électricité que vous consommez est d’origine renouvelable (éolienne, solaire ou hydraulique) et par nature faiblement émettrice de CO2. Vous pouvez aussi suivre nos conseils pour réduire votre facture d’électricité

Quantité de CO2 économisée : jusqu’à plusieurs centaines de kg par an.

Faites le point : calculez votre empreinte carbone !

Si vous souhaitez connaître précisément votre empreinte carbone pour savoir quelles actions seront les plus efficaces à mener, utilisez le simulateur de l’Ademe : Nos Gestes Climat. Cet outil gratuit calcule votre empreinte carbone par catégorie (transport, alimentation, etc.) et vous propose des actions ciblées pour la réduire là où vos émissions sont les plus importantes. 

Et pour plus d’impact encore, consultez nos écogestes à la maison qui vous permettront d’améliorer votre consommation quotidienne et ainsi réduire les coûts du ménage. 

 

Sources Greenly • Statista • Ademe • Lesnumeriques.com • 20minutes • Le label ISR • Ecotoxicologie • You matter

  

Ça peut vous intéresser

Souscrire